Musée Rochelais d'Histoire Protestante

   

 

Dans la toute première phase de la découverte du Nouveau Monde au XVIème siècle, les protestants sont présents au Brésil, en Floride et en Caroline de Sud. Cependant, le rêve d’une nouvelle vie reste de courte durée.

Les protestants ont donc joué un rôle important dans la conquête du Nouveau Monde. Pierre Dugua de Mons, notamment, né à Royan vers 1560, a créé avec l'aide de Samuel de Champlain, les bases d'une colonie française au Canada, nommé l'Acadie. Il est nommé par Henri IV « lieutenant-général de l'Acadie » et à son retour il sera nommé gouverneur de la ville de Pons dans l'actuelle Charente-Maritime.

Les protestants sont aussi liés au Nouveau Monde après la révocation de l’édit de Nantes. Louis XIV était déterminé à éliminer le protestantisme de France. En effet, après s’être exilés dans les pays du refuge, les convertis choisissent de partir vers le Nouveau Monde. Plusieurs pays sont concernés : A partir de l’Angleterre ou de l’Irlande, les protestants partent ensuite vers l’Amérique. Quant à ceux qui choisissent la Hollande, ils se destinent parfois vers l’Afrique du Sud.

Le Nouveau Monde a donc été une terre de refuge pour de nombreux Saintongeais pour preuve de cet exil, on peut citer la ville de New La Rochelle. La "Nouvelle-Rochelle "est une ville de la banlieue nord de New York, située dans le comté de Westchester. La ville fut fondée en 1688, par ces réfugiés huguenots, fuyant les persécutions de France. Beaucoup de ces huguenots étaient des commerçants issus d’un milieu assez bourgeois et originaires de La Rochelle. Cette  colonie française a continué à accueillir des réfugiés huguenots jusqu'à 1760. Son nom témoigne de l'importance de la ville de La Rochelle dans sa fondation.